Moins de branding, plus de services

Dans cette période étrange où la défiance risque d'être le mot-clé qui décrit le mieux l'attitude des consommateurs visà-vis de leurs banques, interrogeons-nous sur la pertinence du développement de tels produits dont la sophistication et le caractère artificiel pourraient heurter les nerfs à vif des clients. À quelles conditions ces innovations peuvent-elles prospérer dans le nouveau climat économique ?

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°264

Cobranding, un concept win-win-win


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Articles du(des) même(s) auteur(s)