Investissement : la finance épouse l'éthique : le mariage du siècle?

La rentabilité financière d'un placement éthique ne peut, théoriquement, être durablement supérieure à celle d'un investissement non éthique. Mais la performance de tels placements doit intégrer, parallèlement à la seule rentabilité financière, l'évaluation d'un score social. Des modèles d'allocation de portefeuille incluant la préoccupation éthique sont proposés.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°624

Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)