Publics

Banques, établissements financiers : direction générale, direction financière, direction des risques, direction de l’audit et du contrôle interne, direction de la conformité, direction du contrôle permanent, direction de la communication financière, direction des systèmes d’information, activités de marché, activités internationales…

Infos pratiques

Jeudi 8 octobre 2015
9h00 - 12h00

Auditorium FBF

18 rue La Fayette

75009 Paris

Métro : Chaussée d'Antin

Contact

Magali Marchal

Tél. : 01 48 00 54 04

Fax : 01 48 24 12 97

marchal@revue-banque.fr

En partenariat avec

  • SAP
Atelier
Jeudi 8 octobre 2015 de 9h00 à 12h00

Quels sont les impacts opérationnels des derniers paquets réglementaires ?

Contexte

Les prochaines étapes de Bâle III, les évolutions normatives de l’IASB en cours d’adoption, la mise en place du Mécanisme de surveillance unique (MSU), comme les évolutions structurantes en matière de transparence et de sécurité des marchés, dessinent un calendrier riche en chantiers et projets de réformes.

Où en est-on des prochaines étapes ? Quels sont les nouveaux enjeux de ces futures échéances ? Quels sont les impacts à anticiper sur les modèles économiques, les organisations et les systèmes d’information des acteurs bancaires ?

Objectifs

- Mieux connaître les attentes réglementaires du superviseur

- Comprendre les enjeux pour les années à venir

- Favoriser l’échange de bonnes pratiques entre experts

Programme

8h30 Accueil des participants et petit déjeuner

 

9h00 Introduction de la séance

Pierre DELIVET, directeur commercial, Banque & Assurance, SAP France

 

Paquets réglementaires : les attentes du superviseur et les nouvelles échéances calendaires

- Les exigences de la BCE (stress tests, MSU)

- Les règles du comité de Bâle

Frédéric VISNOVSKY, secrétaire général adjoint, ACPR

 

Quels sont les impacts de ces exigences sur les systèmes d’information des banques ?

Patrice VATIN, directeur de marché, Banque & Assurance, SAP France

 

Impacts transverses et organisationnels :

  • Quelle équation entre pilotage stratégique et paquets réglementaires ?
  • Quelle place pour les risques dans la stratégie des établissements ?

- Restructurer et optimiser le fonctionnement des banques pour une meilleure gestion des risques

- Réorienter le pilotage des activités bancaires : impacts décisionnels dans les systèmes d’information ; gestion avancée des risques au travers d’une approche globale de stress tests

Jacques BEYSSADE, directeur des risques groupe, BPCE

  • Quels impacts organisationnels du MSU sur les établissements bancaires ?

Hubert REYNIER, directeur risques et contrôles permanents, Crédit Agricole SA

 

12h00 Clôture de la séance

Articles du(des) même(s) auteur(s)