Publics

Banques, établissements financiers, entreprises : direction générale, direction financière et comptable, direction des risques, direction internationale, back office, direction commerciale et marketing, activités de marché…

Infos pratiques

Vendredi 30 septembre 2011
9h00 - 12h00

OSEO

22/28 rue Joubert 75009 Paris

Métro : Havre Caumartin, Saint-Lazare

RER A : Auber

Parking : Galeries Lafayette, Printemps Haussmann

Contact

Revue Banque

18 rue La Fayette 75009 Paris

Annabelle Bail

Tél : 01 48 00 54 04

Fax : 01 48 24 12 97

bail@revue-banque.fr

Atelier
Vendredi 30 septembre 2011 de 9h00 à 12h00

Points d’actualité sur les crédits documentaires :

Quels besoins pour les banques et les entreprises ?

Contexte

Dans un environnement international marqué par la multiplication des échanges des biens et des services et leur libre circulation entre les pays, les entreprises exportatrices deviennent de plus en plus soucieuses de sécuriser leurs transactions commerciales avec leurs clients étrangers afin de garantir le paiement des créances et se prémunir contre les risques éventuels aussi bien financiers que politiques.

Force est de constater qu’à la suite de la crise financière de 2008, les acteurs économiques ont été confrontés à une moins bonne visibilité sur certains pays et certaines banques et, par ailleurs, au retrait des assureurs crédit en matière d’octroi de lignes de crédit assurées. Le crédit documentaire est réapparu comme la solution « magique » pour sécuriser les opérations de commerce international. S’agit-il d’un retour aux fondamentaux du Trade Finance ? L’incapacité pour de nombreux acheteurs à trouver du crédit à court et moyen termes a poussé les exportateurs à négocier des crédits à usance dont ils recherchent évidemment le refinancement.

Objectifs

En assistant à cette matinée, vous pourrez ainsi mieux répondre à vos besoins en matière de crédits documentaires, notamment compte tenu de l’évolution constante des comportements des entreprises et des banquiers dans un contexte géopolitique tendu.
• Comprendre le contexte actuel du risque pays et son impact sur les opérations de trade finance,
• Intégrer les sanctions commerciales dans le traitement des crédits documentaires,
• Après un bref rappel des confirmations classiques, les concepts de Ducroire et Confirmation silencieuse seront développés et illustrés par des exemples récents,
• Détecter les attentes des entreprises tant en matière de couverture de risques que de
refinancement,
• Comprendre les conséquences des deux engagements Ducroire et Confirmation silencieuse et identifier les conditions pour que les banques refinancent les crédits documentaires.

Programme

8h30 Accueil des participants – petit déjeuner


9h00 Introduction et animation de la séance
– Le contexte actuel du risque pays
– Les sanctions commerciales et leurs impacts sur le traitement des crédits documentaires

Hubert Martini, consultant financements et risques, professeur agrégé d’économie et gestion, enseignant au CPEI Inalco – Centre Dauphine Paris

 

Les risques pays et les sanctions commerciales : impacts sur le trade finance

Le Ducroire et la confirmation silencieuse des crédits documentaires

– La confirmation classique des crédits documentaires, le ducroire et la confirmation silencieuse (définitions, réponses aux besoins des entreprises, conséquences pour les banques)
Hubert Martini, consultant financements et risques, professeur agrégé d’économie et gestion, enseignant au CPEI Inalco – Centre Dauphine Paris
Judith Autié, ancien directeur du département des crédits documentaires à l’UBAF, ancien membre de la commission bancaire de la CCI et ancien membre du comité des experts de Credimpex


10h15 Pause


Les modalités de réalisation des crédits documentaires et l’escompte de crédits documentaires : comment refinancer son crédit documentaire ?
– Le besoin des acheteurs et conséquences sur les modalités de réalisation des crédits documentaires (crédit à usances ou par négociation, conséquences pour les bénéficiaires)
– L’escompte de crédit documentaire (les modalités d’escompte, les précautions prises par les banques)
Hubert Martini, consultant financements et risques, professeur agrégé d’économie et gestion, enseignant au CPEI Inalco – Centre Dauphine Paris
Judith Autié, ancien directeur du département des crédits documentaires à l’UBAF, ancien membre de la commission bancaire de la CCI et ancien membre du comité des experts de Credimpex


12h00 Clôture de la séance