Publics

Banques, établissements financiers, assurances : direction générale, direction des risques, direction de l'audit et du contrôle interne, direction de la conformité, direction du contrôle permanent, direction de la communication financière, direction des systèmes d’information, direction marketing, direction des risques opérationnels, direction IT, direction de la distribution des achats, direction des réseaux, activités internationales…

Infos pratiques

Mardi 11 juin 2013
9h00 - 12h00

Salons Hoche

9 avenue Hoche 75008 Paris

Métro : Courcelles & Charles de Gaulle Etoile

Parking : Hoche & Saint Honoré

Contact

Magali Marchal

Tél. : 01 48 00 54 04

Fax : 01 48 24 12 97

marchal@revue-banque.fr

En partenariat avec

  • orange business services
  • CCM BENCHMARK
Atelier
Mardi 11 juin 2013 de 9h00 à 12h00

Le cloud computing et la réglementation bancaire : impacts, freins et moteurs

Contexte

Les systèmes d’information sont un enjeu stratégique, aussi bien dans le secteur bancaire que dans le domaine des assurances. Parmi les évolutions récentes, le développement du cloud computing est devenu un sujet d’attention. En quoi le cloud computing et la virtualisation sont-ils essentiels pour faire face aux nouvelles réalités IT ? Comment l’industrie bancaire va-t-elle s’adapter à cette opportunité ? L’objectif de cet atelier est de faire émerger les nouveaux risques liés à cette technologie et apprécier si les politiques de sécurité et les textes réglementaires existant les couvrent suffisamment.

Objectifs

  • Mieux connaître les attentes du régulateur
  • Comprendre les enjeux réglementaires en terme de conformité : réversibilité, secret bancaire, protection des données, contrôle permanent, risques opérationnels, continuité
  • Comprendre les évolutions dans les usages métiers : gestion et traitement des données (localisation et protection des données clients, salariés, de traitement, de transaction, de simulation), connaissance client (transparence et partage des données client/conseiller), différenciation concurrentielle (réactivité, time to market, tarification dynamique)
  • Comprendre les enjeux stratégiques des systèmes d’information en termes de compétitivité : gain économique,  meilleure optimisation des ressources SI, politique d’accès  aux données
  • Favoriser l’échange de bonnes pratiques entre les différents acteurs

Programme

8h30 Accueil des participants et petit-déjeuner

 

9h00 Introduction et animation de la séance

Alain BERRY, Directeur marketing et communication, Direction des Grands Clients France, Secteur Banque & Assurance, Orange Business Services

 

Constat et état des lieux du développement du cloud computing en France et en Europe

-Recentrer les problématiques métiers et réglementaires liées au cloud

-Une nouvelle gestion de l’informatique qui modifie le rôle des intervenants dans la chaîne de valeur du système d’information

-Quels sont les acteurs du cloud ? Comment appliquer le cloud ?

Gilles SABATIER, Directeur du Développement et des Partenariats commerciaux, Direction des Grands Clients France, Orange Business Services

 

Le point de vue du régulateur

-La réglementation de l’externalisation (Règlement 97-02 du CRBF) est-elle un frein à l’usage du cloud par les banques ?

-Où en est cette réflexion au niveau européen ?

Frédéric VISNOVSKY, Secrétaire général adjoint, ACP

 

Cloud et sécurité : antagonisme ou opportunité pour les banques et les assureurs ?

-Quels sont les risques associés à ces nouvelles prestations externes ?

Wilfrid GHIDALIA, Secrétaire général, Forum des Compétences

 

Les obligations en matière de sécurité des systèmes d’information : quels risques juridiques ?

Sabine MARCELLIN, Senior Legal Counsel, Crédit Agricole Corporate & Investment Bank

 

Enjeux et risques pour les acteurs : réduction des coûts vs secret bancaire ?

-Des infrastructures et des logiciels mutualisés, des impacts positifs sur les coûts et la gestion financière

-Mais quand est-il de la protection des données, de la protection des clients et du maintien des niveaux de contrôle permanent & risque opérationnel ?

-Les banques sont-elles prêtes à confier l’ensemble de leur infrastructure à un seul acteur ?

-Est-il possible de stocker des données hors des frontières nationales ?

Gil DELILLE, Directeur de la sécurité des systèmes d’information, Crédit Agricole SA

Olivier CHAPRON, Responsable de la Sécurité des Systèmes d'Information et IT Risk Manager, Société Générale

Nathalie SALAMA, Directeur de la Sécurité des Systèmes d’Information et Continuité d’Activité, Natixis

 

12h00 Clôture de la séance

Articles du(des) même(s) auteur(s)