Innovation et nouvelles technologies : où en sont les banques ?

La plupart des innovations financières ont été apportées par les évolutions des technologies de l’information et de la communication (TIC), notamment le déploiement d'Internet. Si l'innovation a toujours joué un rôle de catalyseur dans le monde industriel en général, son impact était jusqu’à présent moindre dans le monde bancaire, fournisseur de produits immatériels, réglementés et relativement similaires d’une banque à l’autre. Les banques, dont le modèle de fonctionnement est ancien, doivent aujourd'hui effectuer rapidement leur transformation numérique.

Pour y arriver, elles doivent non seulement se frotter à d’autres banques, mais aussi à des non-banques, entreprises souvent issues de l'économie Internet et qui se révèlent plus agiles, dans une démarche d’innovation ouverte à laquelle les banques, elles, ne sont pas habituées. Jusqu’où peuvent-elles aller dans la mise en commun des données sans atteindre leurs limites, qui touchent à la réglementation et à la sécurité ? Cette ouverture des données dans laquelle elles s’engagent prudemment a aussi un autre intérêt : celui de mutualiser les frais, notamment de développement d’applications. Elles devront savoir placer le curseur au bon endroit.

Un autre constat s’est fait jour à la lumière des témoignages reçus : la relation de la banque avec ses clients se trouve radicalement transformée. Le client, qui se trouvait jusque-là dans une posture de « demandeur », est beaucoup plus écouté. Il décide des produits qu’il souhaite obtenir dans une démarche de cocréation et joue le rôle de prescripteur ; en incitant ses amis à ouvrir un compte ou à acheter un produit bancaire, il peut être récompensé. Une transformation que les banques pionnières ont bien comprise, en mettant en place des jeux destinés à l’impliquer et à le fidéliser.

Sommaire

Le dossier que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité
Tarif : 15.00 euros TTC
Banque & Stratégie