Veille Sanctions ACPR et juridictions de recours

Veille Sanctions ACPR et juridictions de recours : Décision de sanction rendue le 13 juin 2018 envers Sigue SAS : carences dans le dispositif de lutte contre le blanchiment et contre le financement du terrorisme

Sous la direction de MARIE-AGNÈS NICOLET, Présidente de Regulation Partners

Sanction pécuniaire de 100 000 euros et blâme.

L'auteur

Revue de l'article

Sigue SAS est une entreprise du groupe Américain SIGUE, spécialisé dans le transfert d’argent. Sigue SAS disposait de 20 agences sur le territoire national dont 9 à Paris, héritées de Coinstar, et employait environ 70 salariés et propose, en France, les services du groupe Sigue aux côtés de sa société soeur Sigue Global Services Ltd (ci-après « Sigue Ltd »), établissement de paiement britannique, agréé par la Financial Conduct Authority, qui exerce son activité sur le territoire national par l’intermédiaire d’un réseau d’environ 150 agents. Les griefs retenus suite à une mission de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)