Chronique : Droit bancaire et financier international

La supervision bancaire européenne et internationale à l’épreuve du Covid-19

Les très graves répercussions économiques de la crise sanitaire liée au coronavirus ont conduit tous les acteurs de la supervision bancaire européenne et internationale à prendre en urgence des mesures visant à assouplir les règles prudentielles et la surveillance imposée aux établissements de crédit et reporter l’entrée en vigueur de mesures visant à une régulation plus contraignante.

Banque centrale européenne, communiqué, 16 avril 2020 : https://www.bankingsupervision.europa.eu/press/pr/date/2020/html/ssm.pr200327~d4d8f81a53.en. html.

Autorité bancaire européenne, déclaration du 12 mars 2020 : https://eba.europa.eu/eba-statement-actions-mitigate-impact-covid-19-eu-banking-sector.

Comité de Bâle, 27 mars 2020 : https://www.bis.org/press/p200320.htm.

Conseil de stabilité financière, 20 mars 2020 : https://www.fsb.org/2020/03/fsb-coordinates-financial-sector-work-to-buttress-the-economy-in-response-to-covid-19/.

L'auteur

Revue de l'article

 ı.De manière plus rapide et brutale que nul ne pouvait anticiper, la crise du coronavirus va sans doute être l’occasion d’éprouver la solidité et l’efficacité du système de régulation et supervision bancaire mis en place à la suite de crise financière de 2008 au plan international et européen. Toutes les institutions européennes ou internationales ayant pris part à la recomposition de la supervision bancaire et financière se sont mobilisées pour tenter d’anticiper et amortir le choc économique consécutif à la crise sanitaire et aux mesures inédites de mise à l’arrêt de l’économie mondiale ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet