Droit de la régulation bancaire

Signalement abusif du superviseur bancaire : quelle est la juridiction compétente pour engager la responsabilité l’État ?

CE, 16 juillet 2014, Bedoian, n° 350379

Cet arrêt du Conseil d’État rendu à propos de l’ancienne Commission bancaire éclaire, sous l’angle particulier de la responsabilité, l’obligation de signalement qui pèse sur l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) comme sur toute autorité publique.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°776

Sharing economy : un nouveau business tisse sa toile

Suite à un contrôle de la Commission bancaire, son secrétaire général avait signalé au parquet, en application de l’article 40 du Code de procédure pénale, des faits qui lui paraissaient susceptibles de donner lieu à des poursuites pénales contre M. B., qui était alors président de la Banque d’arbitrage et de crédit. Pour mémoire, cet article prévoit que « toute autorité constituée, ou officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et transmettre à ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet