Gestion des risques et des organisations

Réglementation prudentielle : le secteur des assurances se met en ordre de marche

La réglementation Solvabilité 2 s’inspire de celle de Bâle III pour fixer un cadre de surveillance des risques. Construite à l’identique sur trois piliers, elle est néanmoins beaucoup plus précise sur les modalités que recouvre le pilier 2, concernant la mise en œuvre du processus de contrôle prudentiel.

Graphs 1 et 2 Investance

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°760

Banques émergentes : vers un nouveau pouvoir au Sud

Dans son 2eround, le Comité de Bâle avait su adapter le système prudentiel des banques à un contexte de crise. À l’identique, Solvabilité 2 pose pour l’assurance les jalons d’un vrai cadre de surveillance et de contrôle des risques propre à cette activité ; l’autre objectif est de faciliter et d’améliorer l’harmonisation des modes de détermination, au plan européen, des marges de solvabilité en fonction des risques encourus.Un cadre conceptuel identique entre la banque et l’assuranceLe business model de base de la banque est de s’assurer du recouvrement des créances, quand celui des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet