Régulation et conformité

Ransomware : l’OFAC met en garde contre le paiement des rançons

L’Office of Foreign Assets Control (OFAC) du département du Trésor américain a émis un avis sur les attaques par « ransomware » et le paiement des rançons exigées contre déblocage des données cryptées qui tend à mettre en garde les acteurs concernés : le fait de payer une telle rançon expose à des sanctions OFAC.

Office of Foreign Assets Control (OFAC), avis sur les attaquespar « ransomware » et le paiement des rançons exigées contre déblocage des données cryptées, 1er oct. 2020.

L'auteur

  • jouffin
    • Responsable du département veille réglementaire Groupe
      La Banque Postale
    • Docteur en droit

Revue de l'article

Développement des attaques par « ransomware ». L’Office of Foreign Assets Control (OFAC) du département du Trésor américain a émis le 1er octobre 2020 un avis sur les attaques par « ransomware » et le paiement des rançons exigées contre déblocage des données cryptées. Ce document s’inscrit dans un contexte tendu. L’OFAC cite des statistiques recueillies par le Federal Bureau of Investigation Internet Crime Reports, faisant état d’une augmentation de 37 % des cas de logiciels rançonnés signalés et de 147 % des pertes associées entre 2018 et 2019.En France, 52 % des entreprises ont indiqué ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)