Chronique Droit bancaire et financier international

Quel recours à l’encontre des décisions de la BCE dans le cadre du MSU ?

CJUE 19 décembre 2018, aff. C-219/17, S. Berlusconi, Fininvest c/ Banca d’Italia, Istituto per la Vigilanza Sulle Assicurazioni (IVASS).

La Cour de justice est seule compétente pour apprécier si la légalité d’une décision de la BCE s’opposant à l’acquisition d’une participation qualifiée est affectée par d’éventuels vices entachant les actes préparatoires d’une autorité nationale.

L'auteur

Revue de l'article

1. L’arrêt rendu le 19 décembre 2018 offre pour la première fois à la Cour de justice l’occasion de se prononcer sur les conséquences de la mise en œuvre du mécanisme de surveillance unique (MSU), premier pilier de l’Union bancaire adopté en réponse à la crise de 2008, qui a transféré la surveillance des établissements nationaux des pays membres de la zone euro les plus importants aux autorités européennes et plus spécialement à la Banque centrale européenne. Le règlement n° 1024/2013 du 15 octobre 2013 a ainsi confié des missions spécifiques ayant trait aux politiques en matière de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)