Chronique Droit bancaire et financier international

De la prépondérance du for du domicile du consommateur sur l’exclusivité de la compétence du tribunal désigné par une clause attributive de juridiction

La règle de protection en matière de contrats conclus avec les consommateurs qui résulte de l’article 17 du règlement Bruxelles I bis prime sur la compétence exclusive conférée par une clause attributive de juridiction en vertu de l’article 25.

Cour d’appel de Paris, Pôle 5, ch. 6, 16 janv. 2019, n° 18/08503.

L'auteur

  • Chacornac
    •   : Maître de conférences
        : Université Paris 2
    •   :
        :
    •   :
        :

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°186

BANQUE & DROIT N° 186

Cet arrêt fera également l’objet d’un signalement en raison de la portée pratique de la solution qu’il donne, sans que celle-ci soit, en elle-même, particulièrement surprenante.En principe à l’origine d’une compétence exclusive au profit de la juridiction désignée, les clauses attributives de juridictions régies par l’article 25 du règlement Bruxelles I bis ne sauraient cependant avoir effet lorsqu’elles contreviennent à un certain nombre d’autres règles de compétences énumérées au paragraphe 4 de la même disposition. Ainsi en va-t-il de l’article 19 du règlement Bruxelles I bis, aux ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)