Chronique Droit bancaire et financier international

Précisions quant aux contours de la souveraineté monétaire de l’Union européenne

Réaffirmant la compétence exclusive de l’Union européenne en matière de politique monétaire pour les États dontla monnaie est l’euro, la Cour de justice estime aussi que les États membres ne peuvent pas déterminer le régime juridique du cours légal des billets de banque libellésen euros. La Cour s’attache à préciser les conditions dans lesquelles une réglementation nationale peut restreindrela possibilité de s’acquitter d’une obligation de paiementau moyen de billets de banque libellée en euros.

CJUE, Grande Chambre, 26 janvier 2021, aff. C-422/19 et C-423/19, Johannes Dietrich et Norbert Häring c/ Hessischer Rundfunk.

L'auteur

Revue de l'article

 1. Régulièrement annoncée par certains, la fin des paiements en espèces, qui seraient définitivement supplantés par l’avènement de la monnaie scripturale ou électronique mais aussi concurrencés par les actifs numériques[1] créés en dehors des cadres étatiques, ne semble pas d’actualité à la lecture de l’arrêt rendu par la Cour de justice le 26 janvier 2021. Même si l’accélération des paiements digitaux a été spectaculaire depuis le début de la crise de la Covid-19[2], la monnaie fiduciaire est toujours perçue comme une expression fondamentale de la souveraineté monétaire et joue toujours ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)