Chronique Régulation et conformité

Orientations de l’Autorité bancaire européenne (ABE) en matière d’externalisation, y compris vers des fournisseurs de services en nuage (cloud)

Les orientations de l’Autorité bancaire européenne (ABE) en matière d’externalisation, y compris vers des fournisseurs de services en nuage (cloud), vont conduire les établissements concernés à réévaluer significativement leur dispositif, en termes d’outils, de processus et de gouvernance, et ce sous le contrôle des instances dirigeantes.

EBA/GL/2019/02, 25 février 2019.

L'auteur

  • Stéphane FEKIR
    • Responsable de veille réglementaire Direction de la compliance
      Natixis

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°185

BANQUE & DROIT N° 185

Contexte des orientations. Le recours à l’externalisation est une tendance croissante au sein du secteur financier. Les entités financières font le choix d’externaliser certaines de leurs activités en vue de réduire les coûts qui y sont associés et de gagner en flexibilité et en efficacité. L’externalisation auprès de fournisseurs de services en nuage (cloud) a, en particulier, pris une importance croissante ces dernières années.En outre, le contexte du Brexit pourrait inciter des entités de droit britannique, souhaitant poursuivre leurs activités au sein de l’UE, à établir sur le ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)