Chronique : Nouveaux moyens de paiement, banque digitale et protection des données

Nouveaux moyens de paiement, banque digitale et protection des données : La loi pour une République numérique : une fâcheuse anticipation des textes européens

L'auteur

  • jouffin
    • Docteur en droit
    • Responsable juridique de banque
  • Roussille
    • Agrégé des facultés de droit
    • Professeur
      Université du Mans
    • IRJS Sorbonne Affaires-Finances
  • Pierre Storrer
    • Avocat au Barreau de Paris
    • Kramer Levin Naftalis & Frankel LLP

Revue de l'article

La loi n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique [1], médiatiquement associée au nom de la secrétaire d’État qui l’aura portée (« loi Lemaire »), poursuit un objectif clairement affiché dans l’exposé de ses motifs : donner une longueur d’avance à la France dans le domaine du numérique en favorisant une politique d’ouverture des données et des connaissances. Quelle ambition ! Les acteurs du monde bancaire sont déjà sur le chemin, les services de banque en ligne étant désormais tout à fait rodés, le Big Data utilement exploité et la transition vers la banque digitale bien ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)