Chronique Comptes, crédits et moyens de paiement

Les limites à la compétence du juge de la procédure collective

Le juge de droit commun est compétent pour statuer sur l’action en remboursement d’un prêt consenti à un débiteur postérieurement à l’ouverture de la procédure collective. Cass. com. 3 avril 2019, arrêt n° 347, pourvoi n° 18-10.469.

Le juge de droit commun est compétent pour statuer sur l’action en remboursement d’un prêt consenti à un débiteur postérieurement à l’ouverture de la procédure collective.

Cass. com. 3 avril 2019, arrêt n° 347, pourvoi n° 18-10.469.

L'auteur

  • Bonneau
    •   : Professeur
        : Université Panthéon-Assas (Paris 2)
    •   : Agrégé des facultés de droit
        :
    •   :
        :

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°186

BANQUE & DROIT N° 186

Selon une jurisprudence classique[1], affirmée depuis la fin du XIXe siècle, cela malgré les changements de textes[2], l’arrêt commenté mentionnant l’article 174 du décret du 27 décembre 1985[3] dont les dispositions ont été reprises par l’article R 662-3 du Code de commerce[4], le tribunal de la procédure collective est seulement compétent pour les contestations nées de la procédure – par exemple une action contestant le rejet d’une créance – et pour les actions qui peuvent subir l’influence juridique de la procédure, ce qui est notamment le cas lorsque le gage a fait l’objet d’une ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)