Chronique Droit financier

Les infrastructures de marché expérimentales blockchain

Dans le cadre de sa proposition « finance numérique »,la Commission européenne propose un règlement portant sur la création d’un régime expérimental pour des infrastructures de marché reposant sur la technologie des registres distribués. Ce régime permettra aux opérateurs de solliciter des exemptions pour faciliter le déploiement de la technologie. Il imposera toutefois des obligations spécifiques aux opérateurs et restreindra ces marchés aux seules valeurs mobilières et aux admissions de faible ampleur.

Proposal for a Regulation on a pilot regime for market infrastructures based on distributed ledger technology, COM(2020) 594 final, 24 septembre 2020.

L'auteur

Revue de l'article

Paquet finance numérique. Tant les agences européennes[1] qu’une partie de la doctrine[2] ont indiqué souhaiter une législation européenne favorable aux blockchains. Cette technologie, qui prend désormais le nom officiel de technologie DLT[3], a un impact particulièrement marqué en matière financière et l’Union apparaît comme le terrain idéal pour un tel encadrement, en raison de la taille du marché unique et du risque de fragmentation à défaut de réglementation européenne[4]. Divers États membres ont agi en faveur de la DLT et le calendrier pour parvenir à une harmonisation européenne ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)