Chronique : Nouveaux moyens de paiement, banque digitale et protection des données

Les infortunes de l’authentification forte (suite)

L’autorité bancaire européenne laisse aux acteurs du paiement jusqu’au 31 décembre 2020 pour aboutir leur migration à l’authentification forte.

Opinion of the European Banking Authority on the deadline for the migration to SCA for e-commerce card-based payment transactions, EBA-Op-2019-11, 16 oct. 2019.

L'auteur

  • Pierre Storrer
    • Avocat au Barreau de Paris
      Kramer Levin Naftalis & Frankel LLP

Revue de l'article

On se souvient[1] que, le 21 juin dernier, au détour d’une opinion relative aux éléments de l’authentification forte requise par la DSP 2, l’EBA avait en quelque sorte sursis à l’entrée en application de celle-ci (prévue le 14 septembre 2019), en acceptant, “on an exceptional basis and in order to avoid unintended negative consequences for some payment service users after 14 September 2019”, que “CAs may decide to work with PSPs and relevant stakeholders, including consumers and merchants, to provide limited additional time to allow issuers to migrate to authentication approaches that are ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)