Jurisprudence : PSI. Défaillances de l'organisation. AMF.

Une banque est condamnée à de lourdes sanctions pécuniaires pour les défaillances d'organisation de ses services d'investissement. -(Natexis Banque Populaire, Décision de sanction de l'AMF du 24 juin 2004. Voir H. de Vauplane et J.-P. Bornet, Droit des marchés financiers, Litec, 3e éd., 2001, n° 1086 et 1092, p. 977 et 982.)

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°97

Banque et Droit 97


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet