Inscription au Marché Libre. Refus de visa de l'AMF.

L'AMF justifie son refus de visa pour un projet d'inscription sur le Marché libre ne répondant pas aux exigences de pertinence et de cohérence de l'information qui doit être mise à la disposition des investisseurs. -( Poweo, Communiqué de presse AMF du 23 février 2004. Voir H. de Vauplane et J.-P. Bornet, Droit des marchés financiers, Litec, 3e éd, 2001, n° 728 et suiv.)

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°94

B&D - N° 94


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet