Chronique : Droit financier

De l’importance de la qualification en matière de franchissement de seuil et d’offre publique

Si l’offre publique facultative peut être enclenchée librement, elle n’est pas optionnelle dès lors qu’un initiateur souhaite acquérir le contrôle de la cible. Afin d’assurer le respect des principes directeurs applicables aux offres publiques, la distinction entre qualifications d’offres publiques et d’opérations de gré à gré est essentielle comme l’illustre la présente décision. De même, la présente décision apporte des précisions importantes en matière de sollicitation active de mandats et de leur assimilation aux droits de vote en matière de franchissement de seuil.

 AMF, Com. sanct., déc. SAN-20-01 du 31 décembre 2019, Prologue, Le Quotidien de Paris Éditions, M. Nicolas Miguet.

L'auteur

Revue de l'article

La question de la définition des offres publiques est centrale, afin de savoir si une opération de rapprochement ou de prise de contrôle entre dans ce domaine régulé par l’AMF. C’est à cette question qu’a répondu la Commission des sanctions de l’AMF dans sa décision du 31 décembre 2019. Relevons aussi que cette décision porte sur trois autres questions : le régime des dérogations aux offres au public de titres financiers[1], la révélation des conflits d’intérêts en matière de recommandation d’investissement[2] et la question de la sollicitation active de mandats au regard des déclarations ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)