Chronique : Gestion de portefeuille

Gestion de portefeuille : Gestion individuelle – Obligation de connaître son client – C. mon. fin., art. L. 533-4 4° ancien

Cass. com. 4 novembre 2014, n° 13-24-134.

 

La banque gestionnaire d’un portefeuille a l’obligation, lors de la souscription du mandat de gestion, de s’enquérir de la situation financière de ses clients, de leur expérience en matière d’investissements boursiers et de leurs objectifs concernant les services demandés.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°159

Le bitcoin, une monnaie ?

Tout gestionnaire de portefeuille a l’obligation de connaître son client (know your customer). À côté de la dimension classique de lutte antiblanchiment, l’obligation recouvre en gestion individuelle de portefeuille, dans le cadre du mandat de gestion – et, sur le plan administratif, du service d’investissement de gestion de portefeuille pour compte de tiers (C. mon. fin., art. L. 321-4°) – celle de se renseigner sur son client pour pouvoir l’évaluer, afin de lui fournir un service adapté à sa situation. Déjà présente dans la loi 96-597 du 2 juillet 1996 relative à la modernisation des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)