Chronique : Garanties

Garanties : Garantie autonome – Cause de l’engagement du garant. Intérêt économique du donneur d’ordre à la conclusion du contrat de base – Violation de l’art. 1131 C. civ

Cass. com. 3 juin 2014, n° 13-17.643.

 

Viole l’article 1131 du Code civil la cour d’appel qui condamne un garant à première demande à payer les sommes réclamées par le bénéficiaire de la garantie en retenant que la théorie de la cause n’est pas applicable en matière de garantie autonome, alors que l’engagement d’un garant à première demande est causé dès lors que le donneur d’ordre a un intérêt économique à la conclusion du contrat de base, peu important qu’il n’y soit pas partie.

L'auteur

  • F Jacob
    • Agrégé des facultés de droit, professeur
      Centre de droit des affaires, Université de Strasbourg

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°158

Banque et Droit 158

Rendu par la chambre commerciale de la Cour de cassation, cet arrêt du 3 juin 2014 confirme l’impression que la théorie de la cause pourrait finalement fort bien parasiter régulièrement le fonctionnement de l’engagement de garantie autonome. Les faits de l’espèce se prêtaient pourtant à une analyse et une décision simples et rassurantes.En l’espèce, pour le règlement de factures adressées par une société à une autre entre 2006 et 2007, pour un montant de plus de 30 000 euros, une garantie est souscrite qui prend la forme d’une reconnaissance de dette, signée « pour le compte » de la ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)