Chronique : Garanties

Garanties : Cautionnement – Nullité – Information annuelle de la caution – Acte d’exécution – Recevabilité de l’exception de nullité

Cass. com. 8 avril 2015, n° 13-14.447, FS-P+B+I.

 

Les diverses obligations d’information mises à la charge du créancier professionnel n’étant que des obligations légales sanctionnées par la déchéance du droit aux accessoires de la créance, et non la contrepartie de l’obligation de la caution, le contrat de cautionnement n’est pas exécuté par la seule délivrance de l’information annuelle due à la caution en vertu de l’article L. 313-22 du Code monétaire et financier, de sorte que l’exception de nullité que cette caution peut vouloir invoquer reste recevable.

L'auteur

  • F Jacob
    • Agrégé des facultés de droit, professeur
      Centre de droit des affaires, Université de Strasbourg

Revue de l'article

Le principe selon lequel l’exception de nullité est perpétuelle (Quae temporalia sunt ad agendum perpetua sunt ad excipiendum [1]) est acquis de longue date, quoiqu’il n’existe qu’à la faveur d’une consécration jurisprudentielle [2]. Ce principe empêche qu’une personne attende que soit acquise la prescription de l’action en annulation pour exiger l’exécution de l’acte irrégulier [3]. Ce serait là l’intérêt. Ce que l’on sait aussi, toutefois, c’est que l’exception de nullité ne peut être soulevée qu’à la condition que l’acte vicié n’ait pas été exécuté, même partiellement. Cette solution ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)