Établissements de crédit – Crédit maritime mutuel – Organe central – Honorabilité – Exposition de l’établissement géré à un risque inconsidéré de crédit – Retrait d’agrément du dirigeant.

Le dirigeant d’une Caisse régionale de crédit maritime mutuel, qui a exposé son établissement à un risque inconsidéré de crédit, peut faire l’objet d’une décision de retrait d’agrément, peu important que la décision le condamnant pour complicité de banqueroute à 4 mois de prison avec sursis ne soit pas définitive.

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)