Sanctions économiques

Embargos, gels des avoirs : défense des droits de l’Homme ou instruments de politique étrangère ?

L’embargo est-il une mesure juste et efficace ? « Une nation qui fait l’objet d’un boycott est une nation en passe de se rendre. Appliquez ce remède économique, pacifique et silencieux et mortel, et le recours à la force sera inutile. » (Président Wilson, 1919). Cette vision du monde n’est aujourd’hui plus crédible. L’utilisation des sanctions économiques a trop longtemps servi l’intérêt de certains États et pas toujours la défense des droits de l’Homme.

L'auteur

Revue de l'article

Les sanctions économiques comme les embargos poursuivent des objectifs politiques par des moyens économiques. Elles permettent, comme le disait le président Wilson, de se passer de l’acte de guerre tout en infligeant des pertes importantes à l’État visé, et sans générer de pertes du côté des « censeurs ». Aujourd’hui, le recours à ce type de mesures fait l’objet d’âpres débats. D’une part, l’efficacité des embargos est loin d’être prouvée ; d’autre part, ils font peser sur les populations civiles des conséquences dramatiques. On assiste ainsi depuis une vingtaine d’années, à savoir depuis ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet