Chronique : Droit pénal bancaire

Droit pénal bancaire : Exercice illégal de la profession de banquier – Fonds collectés par des particuliers – Achat de biens ou change – Caractère habituel

Exercice illégal de la profession de banquier

Cass. crim. 11 mars 2015, n° 13-88.250.

 

Le délit d’exercice illégal de la profession de banquier doit être retenu contre les personnes ayant collecté des fonds auprès de nombreux immigrés algériens installés en France afin de les convertir en machines-outils livrées en Algérie, ou les échanger en dinars remis à des personnes désignées, résidant dans ce pays. Les circonstances de fait permettaient en outre de caractériser le caractère habituel de l’opération.

L'auteur

Revue de l'article

L’article L. 571-3 du Code monétaire et financier sanctionne de trois ans d’emprisonnement et de 375 000 euros d’amende le fait de méconnaître, notamment, l’une des interdictions prescrites par l’article L. 511-5 du même code. Or, celui-ci prohibe non seulement à toute autre personne qu’un établissement de crédit (ou une société de financement dans ce seul cas) d’effectuer des opérations de crédit à titre habituel, mais aussi à toute personne de recevoir à titre habituel des fonds remboursables du public [1].Ce délit avait été retenu [2] dans l’affaire qui nous occupe par les juges du ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)