Chronique : Droit pénal bancaire

Droit pénal bancaire : Escroquerie – Fabrication d’un faux chèque bancaire – Établissement fictif – Utilisation du faux chèque

Escroquerie

Cass. crim. 22 janvier 2014, n° 12-87.861.

 

Est une manoeuvre frauduleuse constitutive du délit d’escroquerie le fait de fabriquer, par un procédé informatique, un chèque tiré sur un établissement bancaire fictif et de l’utiliser.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°155

Banque et Droit 155

Signalons, pour finir, cette décision de par l’originalité de ses faits. M. X. avait remis au directeur d’un camping, pour la location de deux nuits au sein de ce dernier, un chèque de 90 euros tiré sur le compte « BCR Team » à la banque Fortis Luxembourg, « agence sise 26, Boulevard Voltaire à Paris ». Ce chèque avait été remis, par la suite, au Trésor public pour son encaissement. Or, il avait été indiqué à son porteur que le titre en question était contrefait. Les investigations effectuées par les enquêteurs permettaient ainsi d’établir qu’il n’existait auprès de cette agence parisienne ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)