Chronique Droit pénal bancaire

Droit pénal bancaire : Blanchiment – Alimentation d’un compte de SCI – Recel – Possession d’un chèque.

Cass. crim. 1er février 2017, n° 15-83.984.


Concourt à une opération de placement et de dissimulation du produit des infractions d’extorsion et d’exercice illégal de la profession de banquier commises par un individu, la personne qui a la qualité d’associée d’une SCI dont le compte bancaire a été alimenté par des versements en espèces provenant de ce même individu.

L'auteur

Revue de l'article

Aux termes de l’article 324-1, alinéa 2, du Code pénal : « Constitue également un blanchiment le fait d’apporter un concours à une opération de placement, de dissimulation ou de conversion du produit direct ou indirect d’un crime ou d’un délit ». Or, ces hypothèses peuvent être caractérisées dans une multitude de cas. L’arrêt étudié le démontre. En l’espèce, les frères X. procédaient de façon habituelle à des transactions bancaires illicites, prêtant des fonds à des particuliers et à des entreprises, souvent en difficultés, à des taux d’intérêt élevés, et assuraient le recouvrement de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)