Coronavirus et gestion de la liquidité

En période de Coronavirus, le cadre applicable aux outils de gestion du risque de liquidité des OPCVM et FIA est actualisé par l’AMF.

AMF, Continuité des activités de gestion en période de Coronavirus – L’AMF accompagne les acteurs, FAQ, 14 mai 2020.

 

L'auteur

Revue de l'article

La gestion de la liquidité des fonds d’investissement (OPCVM et FIA) est essentielle à la protection des investisseurs ou porteurs[1]. Le rachat de leurs parts ou actions doit pouvoir être assuré dans des conditions permettant de protéger leur intérêt tout en préservant leur traitement équitable, mais également d’assurer la stabilité financière et de garantir l’intégrité des marchés. Le risque de liquidité s’entend du risque qu’une position ne puisse être cédée, liquidée ou clôturée pour un coût limité et dans un délai suffisamment court, compromettant ainsi la capacité de l’OPCVM ou du ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet