Droit de la régulation bancaire

Coopération entre régulateurs et procédure de contrôle

Comm. sanctions AMF, 13 mars 2013, Société SG Securities (Paris) SAS, M. A et Mme B.

Un contrôle sur place peut être effectué par l’ACP sur le mandat de l’AMF, du moment que la coopération entre les régulateurs est sans effet sur la répartition de leurs compétences. Les lacunes de la procédure disciplinaire de la Commission bancaire, à laquelle a succédé l’ACP, sont sans incidence sur la régularité d’un tel contrôle.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°760

Banques émergentes : vers un nouveau pouvoir au Sud

La coopération entre l’Autorité des marchés financiers (AMF) et l’Autorité de contrôle prudentiel (ACP) n’a jusqu’ici guère donné lieu à du contentieux. La décision rendue par la Commission des sanctions de l’AMF le 13 mars 2013 ne pouvait dès lors qu’attirer notre attention.La société SGSP, une entreprise d’investissement, et deux de ses anciens dirigeants se voyaient reprocher de ne pas avoir mis en place ni maintenu un dispositif de conformité efficace, ainsi que diverses défaillances et anomalies en lien avec la survenance et la prévention des conflits d’intérêts. Il leur était ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet