Chronique : Comptes, crédits et moyens de paiement

Comptes, crédits et moyens de paiement : Découvert – Taux effectif global – Commission d’intervention

Cass. com. 8 juillet 2014, arrêt n° 648 F-D, pourvoi n° T 13-20.147, société Finaxo c/ société Banque CIC Est, Revue de droit bancaire et financier, septembre-octobre 2014, com. n° 164, obs. Crédot et Samin.


« Mais attendu qu’après avoir relevé que la commission d’intervention litigieuse correspondait à la rémunération de l’examen particulier de la situation du compte auquel devait procéder la banque en cas de présentation d’une opération insuffisamment provisionnée puis constaté que cette commission était facturée quelle que soit l’issue réservée à l’opération concernée, la cour d’appel a exactement retenu que cette commission était indépendante du crédit consenti et devait être exclue du calcul du taux effectif global appliqué au découvert en compte ; que le moyen n’est pas fondé ».

L'auteur

  • Bonneau
    • Professeur
      Université Panthéon-Assas (Paris 2)
    • Agrégé des facultés de droit

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°158

Banque et Droit 158

Les commissions d’intervention doivent-elles être prises en compte dans le calcul du TEG ? La question est délicate, car il n’est pas aisé de déterminer leur objet. Les positions adoptées au sein même de la Cour de cassation reflètent ces difficultés. Car si, pour la première chambre civile [1], ces commissions sont exclues du calcul du TEG, elles doivent être intégrées à ce calcul selon la chambre commerciale [2]. Etant observé que la chambre commerciale paraît avoir évolué, en 2013 [3], vers la position de la première chambre civile. L’arrêt rendu le 8 juillet 2014 semble le confirmer. ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)