Chronique - droit bancaire

Chèques ? Falsification ? Anomalies apparentes ? Devoir général de prudence ? Responsabilité du banquier tiré." La banque, tenue de relever les anomalies apparentes d'un chèque qui lui est présenté, doit assumer les conséquences du risque qu'elle prend en s'en abstenant. "

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°127

Banque et Droit 127


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet