Blâme et sanction pécuniaire de 10 millions d’euros envers la société GENERALI VIE (décision rendue le 11 mars 2020)

Generali Vie a été sanctionnée pour des non-conformités relatives à la piste d’audit, à certaines règles comptables propres aux PERP et à la protection de la clientèle.

L'auteur

Revue de l'article

Les griefs prononcés ont porté sur les points suivants :1. Non-respect de la piste d’auditGenerali Vie n’a pas, à la suite d’opérations d’absorption et de transfert de portefeuilles ayant entraîné des migrations informatiques, conservé l’ensemble des données lui permettant d’assurer la piste d’audit et donc le suivi des contrats qu’elle a repris dans le cadre principalement de l’acquisition de la société B en 2003 ; manquent ainsi pour ces contrats les données lui permettant de reconstituer, pour environ 18 900 assurés représentant un encours de 782 millions d’euros en tout, soit environ ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet