Chronique : Bancassurance

Le bancassureur qui refuse la résiliation d’une adhésion au contrat qu’il a souscrit agit en sa qualité de souscripteur d’assurance de groupe et non en sa qualité de courtier

« Ayant constaté que la banque était le souscripteur des contrats collectifs d’assurance sur la vie auxquels E... L... avait adhéré, ce dont il résultait qu’elle était réputée être le mandataire de l’assureur tant pour les adhésions à ces contrats que pour leur exécution, la cour d’appel […] en a exactement déduit que le sinistre litigieux n’était pas survenu du fait de l’activité de courtier en assurances de cette banque et, en conséquence, n’était pas garanti par le contrat souscrit auprès de la CGPA. »

Civ. 2e, 25 juin 2020, n° 18-26.770.

L'auteur

  • Marly
    • Professeur agrégé des Facultés de droit
    • Doyen de la Faculté de droit du Mans
    • Directeur du Master II Assurance-Banque

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°193

la pratique du droit bancaire et financier et de la conformité

En vertu de l’article L. 141-6 du Code des assurances (anc. art. L. 140-6), le souscripteur d’une assurance de groupe « ouvert » est réputé agir en qualité mandataire de l’assureur « tant pour les adhésions au contrat que pour l’exécution de celui-ci »[1]. Introduite en 1994, cette disposition était notamment destinée à clarifier les rapports entre les différents acteurs de l’opération considérée. Ce faisant, elle conforte la vision « éclatée » de l’assurance collective à adhésion facultative, où chaque adhérent est partie à un contrat individuel d’assurance dont le contenu est ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)