Chronique : Bancassurance

Bancassurance : Assurance sur la vie – Faculté de renonciation – Exercice abusif.

CA Paris, pôle 02, ch. 5, 30 janvier 2018, n° 16/08390.
CA Paris, pôle 02, ch. 5, 23 janvier 2018, n° 16/14342.

L'auteur

  • Marly
    • Professeur agrégé des Facultés de droit
    • Doyen de la Faculté de droit du Mans
    • Directeur du Master II Assurance-Banque

Revue de l'article

Le 19 mai 2016, la Cour de cassation réformait la jurisprudence qu’elle avait inaugurée dix ans plus tôt et qui énonçait : « l’exercice de la faculté de renonciation prorogée, ouverte de plein droit pour sanctionner le défaut de remise à l’assuré des documents et informations énumérés par ce texte (i. e. C. ass., art. L. 132-5-1) est discrétionnaire pour l’assuré dont la bonne foi n’est pas requise » [1]. Cette assertion, fréquemment réitérée, avait offert aux souscripteurs d’assurances vie en unités de compte le moyen commode de ne pas supporter le risque de dévaluation des actifs ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)