Royaume-Uni

Pourquoi pas un nouveau référendum sur le Brexit ?

brexit

L'auteur

Revue de l'article

Et si le Brexit n’avait pas lieu ? Shocking ! Comment imaginer pareille chose dans un pays comme le Royaume-Uni où l’on ne plaisante pas avec la démocratie ? Bien sûr, le référendum qui s’est conclu par un « Oui » au Brexit le 23 juin 2016 ne pourrait être annulé que par un autre référendum. Et certains responsables politiques britanniques identifient un prétexte pour organiser ce second référendum. En effet, quand les conditions de sortie du Royaume-Uni seront connues, il pourrait être justifié de dire au peuple britannique : « maintenant que ces conditions de sortie sont connues, exprimez-vous une nouvelle fois sur votre souhait de sortir de l’UE ». Selon un banquier français installé à Londres et proche des négociations, un changement d’avis de la part des Britanniques serait accepté par l’Union européenne. Mais la probabilité d’un tel retournement est toutefois faible, aucun grand parti ne semblant aujourd’hui à même de porter cette idée de second référendum. S. G.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet

  • Droit de la régulation bancaire : Évolutions du droit de la régulation bancaire découlant de la DSP 2, Ordonnance n° 2017-1252 du 9 août 2017 portant transposition de la directive 2015/2366 du Parlement européen et du Conseil du 25 novembre 2015 concernant les services de paiement dans le marché intérieur : JO du 10 août 2017, texte n° 26.

    • Chronique
    • 25/09/2017
    • Revue Banque N° 812