Plan Juncker: Michel Aglietta conseille une « mutation structurelle »

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°779

Numéro double 779-780 : Rétrospective 2014 - Prospective 2015

La Commission présidée par Jean-Claude Juncker a présenté son programme d’investissement à la fin du mois de novembre. Si le montant – 315 milliards d’euros pour la période 2015-2017 – est jugé suffisant pour assurer une relance, l’affectation devrait en être suivie dans une volonté de « changement de modèle, une mutation structurelle », selon Michel Aglietta. En particulier, le financement de la transition énergétique et climatique devra être un domaine prépondérant. « Il faut concevoir un modèle économique de l’innovation, sur une masse suffisante de secteurs d’activité, a-t-il déclaré à l’occasion d’une conférence. La révolution digitale ne suffira pas à relancer l’économie. » Dans ces conditions, le succès de la mise en place d’un prix du carbone s’avère central. Pour pouvoir opérer cette transition énergétique, « il faut une valeur de carbone suffisamment élevée pour déclencher une spirale d’investissements propres ». Il propose une méthode d’actualisation du carbone et une collaboration entre public et privé dans le financement de ces projets.

Michel Aglietta considère également que l’Europe ne pourra pas se sortir de la spirale de la stagnation sans une refonte structurelle profonde, sur des sujets aussi sensibles que la mise en place d’une politique fiscale fédérale, ainsi qu’une coordination budgétaire. Il défend en particulier la possibilité de réaliser des émissions de dette centralisée, et de mutualiser la dette des États. L’ancienne Commission avait commandité un rapport en ce sens. Discuté au Parlement au printemps dernier, il avait suscité d’intenses débats. La nouvelle Commission devrait prochainement s’en saisir.

Invité à débattre avec Michel Aglietta, Arnaud Montebourg a préféré rester dans le domaine qu’il maîtrise le mieux, à savoir la joute politique, et a démontré qu’il n’avait rien perdu de sa capacité à attaquer le bilan du gouvernement. Pour ce qui est des propositions, il a émis le vœu que ses anciens camarades lisent attentivement le dernier ouvrage de l’économiste…

A.M.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet