LAB/FT : Les banques au premier plan

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°811

Blockchain : l’utopie à l’épreuve des premiers tests

Le nombre d’informations reçues par Tracfin a augmenté de 43 % en 2016, avec 64 815 déclarations de soupçons envoyées par les professionnels assujettis, selon le rapport d’activité annuel du service changé de la lutte contre le blanchiment, la corruption et le financement du terrorisme. Et les banques restent le principal émetteur de ces déclarations (75 % des signalements). Elles ont effectué l’année dernière 46 901 déclarations, en augmentation de 50 %. En 2016, le dispositif de LAB/FT a été renforcé par la transposition de la quatrième directive européenne et par la loi Sapin 2.

 

Sur le même sujet