Accord sur Bale III encore

Christine Lagarde approuve

Revue de l'article

Bercy salue l’accord qualifié « d’historique ». Destiné à renforcer la solidité des banques, il doit conduire le système financier à se passer du soutien des États en cas de crise économique ou financière. Christine Lagarde reste cependant attentive à ce que chaque zone économique joue pleinement le jeu et mette en place de manière effective les règles communément adoptées : « c’est un enjeu essentiel pour la stabilité financière et l’égalité entre zones économiques », a-t-elle souligné.

 

Sur le même sujet