Cet article appartient au dossier : BCE, BCE : le verdissement qui vient.

Analyse

Verdir la politique monétaire : un saut de haies techniques

Pour la BCE, la question n’est plus de savoir s’il faut verdir la politique monétaire, mais de savoir comment, alors que les hypothèses sur le sujet se développent. La mise en œuvre d’une politique monétaire verte restera cependant longtemps contrainte par des facteurs d’ordre techniques. La prise en compte des risques climatiques progresse cependant et les banques commerciales devront s’adapter aux changements réglementaires relatifs à ces risques.

Verdir la politique monétaire

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°858

BCE : Le verdissement qui vient

Comprendre le rôle de la politique monétaire dans la lutte contre le changement climatique est une tâche herculéenne. L’investigation de ce champ avance à grands pas mais elle n’est pas encore achevée, et la mise en œuvre d’une politique monétaire verte restera longtemps contrainte par des facteurs d’ordre technique. Dans un premier temps, les banques centrales ont envisagé les expositions aux risques climatiques sous l’angle de la supervision. La question du verdissement des opérations de politique monétaire est intervenue ensuite. On peut se réjouir que les questions du rôle de la ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

BCE : le verdissement qui vient

Sur le même sujet