Cet article appartient au dossier : Citoyens, politique et finance : des relations complexes.

Banques, banques centrales et gouvernements

La sphère financière est-elle entre les mains des États ?

L’auteur analyse les relations entre finance et Pouvoirs publics dans les pays occidentaux et l’Eurozone en particulier, à l’aune des interconnections nouées depuis la crise de 2007. Selon lui, les décisions de politique fiscale des États et la politique monétaire des banques centrales font peser une menace systémique sur la planète financière.

1. Interconnexion dans l’Eurosystème

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°356

Citoyens, politique et finance : des relations complexes

La crise financière américaine a dix ans. Au cours de la décennie passée, l’interconnexion entre la sphère financière et les pouvoirs publics – entre banques, banques centrales et gouvernements – a atteint un degré d’intimité et des proportions insoutenables. Le surendettement des États, la politique monétaire, la réglementation bancaire et financière ainsi que la transformation des banques centrales en instruments de la politique fiscale, ont contribué à créer une sphère monétaire qui ressemble de plus en plus à un triangle des Bermudes.La coresponsabilité de ces acteurs dans ce que l’on ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Citoyens, politique et finance : des relations complexes

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet