Interview

« Société Générale met les moyens et l'organisation nécessaires à la protection des données »

Bien que la réglementation relative à la collecte, à l’utilisation et à la conservation des données personnelles détenues par les banques laisse peu de marge aux abus, ces dernières restent réticentes à s’exprimer sur ce sujet. La Société Générale, par la voix de Bleiz Touraille, responsable juridique, a accepté de nous répondre.

protection des données

L'auteur

  • Touraille
    • Responsable juridique, communication, information, technologies
      Société Générale

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°769

Données personnelles : une protection de plus en plus renforcée

Comment expliquez-vous que les données personnelles soient perçues par les banques comme un sujet sensible, alors qu’elles sont soumises à une réglementation stricte et au secret bancaire ?En effet, la protection des données personnelles est un sujet de plus en plus sensible. Le big data, la récente affaire Prism impliquant la NSA et d’autres autorités américaines, ou encore la sanction récente de Google prononcée par la CNIL entraînent une méfiance accrue des personnes sur l’utilisation qui peut être faite de leurs données. Les clients redoutent particulièrement leur exploitation ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Données personnelles : une protection de plus en plus renforcée

Sur le même sujet