Responsabilité du banquier dispensateur de crédit. Soutien abusif...

Soutient abusivement par personne interposée, et commet une faute justifiant sa condamnation in solidum avec la société mère de sa cliente à réparer le préjudice des créanciers, l'établissement de crédit qui, n'ignorant pas ou ne devant pas ignorer la situation irrémédiablement compromise de cette cliente, organise, avec la société mère de celle-ci, un montage consistant à accorder à cette dernière un prêt dont les fonds sont actuellement affectés au remboursement du compte de cette cliente. -(Cass. com. 25 mars 2003, Bull. civ. IV n° 50 p. 58 ; Petites affiches n° 134, 7 juillet 2003. 8, note EC ; D. 2003, act. Jurisp. 1291.)

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°92

B&D - N° 92


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet