Les mécanismes de coopération en matière de supervision bancaire

Le renforcement de la coopération en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

La coopération en matière de supervision bancaire connaît de profondes évolutions au niveau européen, les nouveaux mécanismes de coopération mis en place dans le cadre de l’Union bancaire s’articulant avec des dispositifs de coopération plus classiques, tandis que la coopération est renforcée en matière de LCB-FT.

L'auteur

  • Piers Haben
    • Director Oversight
      Autorité bancaire européenne (EBA)

Revue de l'article

Je souhaiterais, comme nous y invite M. Mersch, élargir le propos et identifier ce qui est important, en termes de coopération entre superviseurs. Travaillant depuis plusieurs années avec des collèges de superviseurs prudentiels, j’ai participé, en 2009, aux travaux du Comité de Bâle pour améliorer le fonctionnement des collèges de supervision. Depuis 2011, j’ai été responsable, pour l’Autorité bancaire européenne, de la partie relative aux collèges de supervision et je suis tout à fait d’accord pour dire que nous devons continuer les efforts de coopération entre les autorités ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)