Le remplacement du recouvreur des créances cédées à un fonds commun de créances

La Cour de cassation inaugure sa jurisprudence sur la titrisation sous l'angle des modalités de changement du recouvreur agissant pour le compte d'un fonds commun de créances. Cette décision apporte un éclairage tout spécialement intéressant en matière de subdélégation et de mise en oeuvre de l'information du débiteur cédé.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°96

B&D - N° 96


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Sur le même sujet