Transition écologique

La relance doit être une transformation radicale

Pour que l’Europe atteigne les objectifs environnementaux de l’Accord de Paris et que la finance soit alignée sur ces objectifs, le plan de relance européen doit s’accompagner de décisions fortes. L’institut Veblen formule des propositions en matière de choix politiques de la BCE, de régulation financière et de décisions de finance publique.

La BCE

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°392

Enjeux post-Covid-19 : Entre instabilité financière et relance verte

La reconstruction de l’économie après le choc du Covid-19 ne fait que commencer ; après les mesures d’urgence prises par les États, l’Union européenne (UE) et la Banque Centrale Européenne (BCE), la Commission européenne a présenté fin mai un plan de relance dont le point fort a été l’idée d’un emprunt européen mutualisé consacré en priorité aux régions et secteurs les plus affectés. Mais la Commission porte aussi et surtout le projet de « Green Deal » lancé quelques mois avant la crise ; ce projet est très imparfait [1] mais de loin le mieux dont nous disposons en matière de politique de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Entre instabilité financière et relance verte

Sur le même sujet