Règlement général sur la protection des données : entre constance et innovation

Le règlement européen renforce les droits et obligations introduits par la directive de 1995, mais reconnaît également de nouveaux droits aux personnes issus de l’évolution des technologies : portabilité des données, droit à l’oubli et droit de limitation. Enfin, il innove en passant d’un modèle de contrôle a priori, sur la base de formalités préalables, à un modèle d’autocontrôle, l’accountability.

L'auteur

Revue de l'article

« Il est parfois nécessaire de changer certaines lois mais le cas est rare, et lorsqu’il arrive, il ne faut y toucher que d’une main tremblante. » Monstesquieu, Lettres persanes, Lettre CXXIX « Usbek à Rhédi, à Venise », 1721.
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)