La réforme de l’épargne salariale par la loi Macron

Avec la loi « Macron » du 6 août 2015, le législateur apporte des modifications techniques aux mécanismes d’épargne salariale et d’actionnariat salarié. Cette réforme attendue des professionnels de la gestion simplifie et étend les dispositifs d’épargne salariale, notamment en faveur des petites et moyennes entreprises et oriente davantage l’épargne des salariés vers le financement de l’économie.

L'auteur

Revue de l'article

La Loi n° 2015-990 du 6 août 2015 pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques [1], dite loi « Macron » (ci-après la « Loi »), poursuit l’ambition de moderniser l’économie française, notamment en créant plus d’activité, en simplifiant de nombreux mécanismes économiques et, enfin, en favorisant l’investissement et le développement de l’emploi. Elle se décline autour de trois axes : libérer l’activité, l’investissement et le travail. Si elle a fait couler beaucoup d’encre dans la presse sur des sujets de la vie courante (notamment le travail dominical et les transports ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet